L’ostéopathie et le mal de dos !

Ostéopathie et mal de dos

Avez-vous le dos bloqué après avoir porté des charges lourdes ? Souffrez-vous le martyre après une journée passée à jardiner ? Des courbatures au dos après une activité sportive entre amis ? Une douleur chronique dont vous aimeriez vous débarrasser ? Il est temps de consulter un ostéopathe ! Mal de dos et ostéopathie vont de pair !

Les différents types de mal de dos

Le mal de dos porte différents noms selon la localisation de la douleur, notamment la lombalgie, la dorsalgie et la cervicalgie. La lombalgie est la plus commune, touchant 80 % de la population en France. La douleur est située au niveau du rachis lombaire, entraînant un lumbago et une sciatique. Elle peut également provoquer des souffrances viscérales abdominales, urinaires et gynécologiques, voire des atteintes tissulaires. Il faut savoir qu’une entorse à la cheville peut causer une lombalgie. C’est là que les interconnexions du corps selon l’ostéopathie sont prouvées ! Les dorsalgies sont des douleurs au niveau dorsal provoquées par des tensions au niveau de l’estomac. Celles-ci sont créées par des remontées acides et des brûlures. Les autres causes peuvent être une souffrance cardio-pulmonaire, de l’anxiété ou un problème viscéral (thoracique ou abdominal). Celles-ci sont associées à des oppressions thoraciques entraînant le mal de dos. Les cervicalgies (au niveau des cervicales) sont dues à beaucoup de choses : mauvaise position pour dormir, problèmes de dents, longue période de stress, etc. 30 % des personnes atteintes de mal de dos feraient appel à l’ostéopathie pour soulager leur douleur. Cette thérapie manuelle ayant fait ces preuves !

Les causes du mal de dos

Pour déceler l’origine de la douleur au dos et identifier les causes, le praticien procède à un diagnostic ostéopathique spécifique (D.O.S.). Au final, la source du problème est toujours éloignée de la zone douloureuse, comme dans le cas d’une contrainte mécanique exercée sur la zone lombaire causée par des :

  • entorses à la cheville ou au genou
  • séquelles ou traumatismes entre autres crâniens causés par un accident, une chute, un
    faux mouvement, etc.
  • cicatrices et adhérences viscérales
  • tensions ligamentaires abdominales
  • colites fonctionnelles spasmodiques

Troubles du système digestif

Les véritables causes sont cependant :

  • Les stress du quotidien, une mauvaise alimentation
  • Un travail qui nécessite beaucoup d’efforts physiques ou de contraintes mentales
  • Des activités physiques trop intenses
  • Le fait de s’asseoir durant des heures sur une chaise dont l’ergonomie laisse à désirer
  • Des habitudes gestuelles sollicitant un muscle en particulier, notamment le fait de se
    pencher constamment pour utiliser un Smartphone
  • Des troubles du sommeil dus à un lit inconfortable, des nuisances sonores, etc.
  • Une scoliose
  • La vieillesse
  • Etc.