Comment l’ostéopathie peut-elle soulager le mal de dos ?

mal de dos ostéo

L’ostéopathie et le mal de dos sont indissociables ; certaines personnes confondant même cette pratique à la chiropratique. Les techniques manuelles ostéopathiques s’avèrent très efficaces pour soigner ce genre de pathologie ! En traitant l’origine de la douleur, l’ostéopathie soulage efficacement la douleur sans toucher à la zone douloureuse et faire souffrir le patient. Selon cette discipline de la médecine complémentaire, le corps est constitué de rouages dont les pièces sont interconnectées et dépendantes les unes des autres. Lorsque l’une des pièces ne fonctionne pas correctement, l’ensemble est déséquilibré et entraîne un problème de santé.

L’ostéopathe prend en compte la mécanique articulaire, l’état de chaque organe, ainsi que tous les dérangements sur l’ensemble du corps en général. Il peut être amené à effectuer des pressions sur des points d’acuponcture, à masser certaines zones, à réaliser des « craquements »… Dans tous les cas, le patient est la plupart du temps passif, relaxé ou soulagé. Cette thérapie manuelle peut être associée à un traitement prodigué par un médecin ou un autre professionnel de la santé pour optimiser les résultats. Il faut savoir que l’ostéopathie peut aider à limiter la prise médicamenteuse.

Comment l’ostéopathe intervient-il ?

Une consultation ostéopathique pour le mal de dos dure en moyenne 30 minutes. Le praticien commence par un interrogatoire approfondi sur le motif de consultation du patient (la douleur ou sa manifestation), son mode de vie, son métier, ses habitudes alimentaires, ses antécédents médicaux, etc. Si celui-ci a apporté des documents médicaux (radio, IRM, bilans, etc.), l’ostéopathe les consultera. Le praticien repère par la suite les points de tension et de dysfonctions à l’aide de palpations sur le patient allongé sur une table. Il procède ensuite au rééquilibrage du corps pour traiter le mal de dos, notamment en allant à la source du problème : diaphragme, foie, cheville, etc. Comme les muscles sont liés entre elles, il massera un muscle éloigné de la zone du dos qui fait mal. Des torticolis ou un lumbago sera traité en une ou deux séances, mais si la douleur est chronique, le patient devra revenir une ou deux fois de plus. Pour un résultat durable, le praticien dispensera également des conseils sur des étirements à faire, l’ergonomie du mobilier, la gestion du stress au quotidien, ainsi que sur l’alimentation (mesures hygiéno-diététiques).

Doit-on avoir confiance en l’ostéopathie ?

Le principal avantage d’une séance d’ostéopathie pour le mal de dos est qu’elle limite la prise de médicaments antidouleurs et autres. Des études ont déjà montré que les manipulations ostéopathiques étaient aussi efficaces que les anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS), voire plus efficaces. Pour vous convaincre de vous rendre chez l’ostéopathe pour traiter votre mal de dos, vous pouvez interroger des personnes (que vous connaissez idéalement) qui y ont déjà eu recours. Leurs témoignages vous aideront à vous décider !

Sachez que le métier d’ostéopathie est légal depuis 2002 et encadré par la loi depuis 2007. Il faut enregistrer un titre professionnel auprès de l’Agence régionale de santé (ARS) pour pouvoir exercer. Pour obtenir le titre, il faut suivre une formation d’au moins 5 ans dans un établissement agréé par le Ministère de la Santé. Un diplôme d’ostéopathe (DO) s’obtient en réussissant une formation théorique de 3 360 heures et une formation pratique de 1500 heures. Un praticien compétent possède à son actif plusieurs consultations réussies avant d’avoir
ouvert son cabinet !